COOKIES : En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.       
Jardin du presbytère

Ouverture du jardin de 10h à 13h

et de 14h30 à 18h30

Découverte guidée du jardin du presbytère

>>> INFORMATIONS :  communication.chedigny@gmail.com - 06 98 89 82 94

PRÉSENTATION

Depuis fort longtemps aucun investissement n’avait été réalisé dans le grand bâtiment communal du presbytère, acquis une vingtaine d’années après la révolution. La toiture en très mauvais état laissait passer l’eau et il devenait urgent d’intervenir. Ne pouvant se résoudre à perdre ce bel ensemble, la commune a fait le choix d’en faire un hébergement touristique, projet mené de front avec la restauration du jardin.

Cette restauration a été possible grâce au soutien du Ministère de l’environnement (dans le cadre de l’appel à projets Territoire à Energie Positive et à Croissance verte), de la Région, du département et de l’association Roses de Chédigny.

 Le jardin de curé a été conçu avec l’aide de consultants : Philippe Ferret et Aurore-Claudie Mangold (auteurs de « Jardins de Curé » - Ed. Flammarion), Denis Retournard, ancien responsable des collections fruitières du Jardin du Luxembourg, Xavier Mathias, auteur et enseignant au potager du Roy de Versailles, Claudine Cothet Couturier, paysagiste et l'association les Croqueurs de pommes.

Il rassemble plusieurs variétés de plantes vivaces et annuelles : décoratives, médicinales, aromatiques,  des arbustes, des arbres fruitiers et un arbre remarquable.

Le promeneur est invité à cheminer sous une véritable nef végétale de fruitiers et rosiers grimpants puis découvre « le carré de l’apothicaire » ou jardin des simples avec son bassin. Suivent le jardin de la croix, le bosquet sacré, le verger, le jardin liturgique, le potager…

Ce jardin de l’excellence est un lieu de visite et de formation du « savoir-faire » du jardinier, transmis  par le centre de formation Cléome, lors de stages pratiques destinés aux jardiniers amateurs ou professionnels.

Le presbytère, très belle bâtisse du XVIIème siècle, devint au printemps 2017 un gîte d’étape, un lieu de restauration salé-sucré et un salon de thé destiné à accueillir passionnés de jardins, randonneurs du GR46, cyclistes de la Loire à vélo et de l’Indre à vélo et autres touristes. Sa belle terrasse jouit d’une vue exceptionnelle sur le jardin.

Pour sa restauration ont été utilisés des matériaux d’éco-construction. Au rez-de-chaussée, l’isolation a été réalisée avec un mélange de paille, colza, tournesol et argile, à l’étage un mélange de laine de bois et de chanvre.

DESCRIPTION 

Le jardin rassemble différentes variétés : légumes anciens, fleurs annuelles et vivaces, plantes médicinales et auxiliaires, verger.

La voûte est fleurie de rosiers et clématites palissés par quelques croisillons de fil de fer ce qui permet d’obtenir un effet vitrail. Au centre de la voûte, des pommiers et poiriers palissés.

Le promeneur est invité à traverser cette longue voûte fleurie et gourmande pour découvrir le « carré de l’apothicaire » ou le jardin des simples (le curé utilisait fréquemment les plantes officinales pour soigner). Au centre un bassin, évoque le baptistère en acceuillant l’eau et les cieux. La pergola présente, de ce côté, des percées en forme d’arches évoquant un cloître médiéval.

Puis s’offre au regard le jardin de la croix hautement symbolique, quintessence du jardin de curé avec son compagnonnage bon enfant de fleurs familières, roses anciennes et moussues, plantes utilitaires. Pour se nourrir y sont cultivés légumes, petits fruits et condimentaires. En son cœur est érigée une haute croix de métal ouvragée.

Puis vous découvrez de longues plates-bandes foisonnantes et variées. Du plantain à fleurs de rose, des primevères doubles, du muguet double constituent un véritable cabinet de curiosités végétales. S’y trouvent également des plantes rapportées des croisades comme le lis de la Madone ainsi que des introductions exotiques, faites par les missionnaires jésuites : catalpa, rosier souleiana, osmanthe de Chine, 

 

 

 

 

Plate-bande déambulatoire :

Le long du mur orienté au sud-ouest, à proximité du clos de la Vierge, sont plantés douze euonymus Benkomasaki (topiaires naturelles), symbolisant les douze apôtres.

La glycine bleu est conservée sur le mur, elle sera conduite en frise sur le faîte du mur de part et d’autre de son pied. Ce mur est garni de fruitiers (à noyau) et de quelques rosiers grimpants.

 Jardin de la croix :

Un rosier remontant rouge à fleur simple, Chinensis sanguinea Bengale, est planté au pied de la croix, il symbolise par sa couleur le sang du Christ et par ses épines sa couronne d'épines.

Dans ce jardin se trouve un mélange de légumes perpétuels, fleurs vivaces, emplacements pour saisonnières bulbeuses de printemps et bisannuelles puis bulbeuses d’été (dahlias), annuelles et condimentaires.

Les angles sont marqués de topiaires.

L’ensemble est composé d'une gamme de couleurs vives et variées avec une prédominance de tons anciens pourpre, violet, vieil or.

Allée de la terrasse en direction du puits :

C'est une allée ponctuée de six topiaires bas identiques, en symétrie afin d’accentuer la perspective.

Plates-bandes en bas de la terrasse :

Pas de bordure uniforme, les plantes d’autrefois y sont en mélange. Ces  plates-bandes constituent un vrai cabinet de curiosité (plantes introduites par les missionnaires, condimentaires…). 

Jardin de l’apothicaire

 

Ce carré se caractérise par son dynamisme, sa légèreté, sa fraîcheur, douceur, et par l' alternance des couleurs qui donne du mouvement à ce jardin.

Les bordures de santolines grises sont taillées dans les parties rectilignes. Dans les parties courbes vers le baptistère ce sont des bordures d’alchemilles. Au centre du carré, le bassin en forme de baptistère.

Verger :

Il est formé d'une rangée de fruitiers en contre-espaliers obliques en croisillons, bordée de fraisiers comme autrefois.

Jardin sacré

A gauche des buis, le clos de la Vierge : celle-ci est fixée sur un piédestal à la base duquel grimpent des plantes en friselis. 
Ce lieu est planté d’une végétation arbustive et herbacée à fleurs blanches et pointe de bleu clair

A droite des buis, le coin du curé : il est clos d’une barrière basse en bois rustique. On peut imaginer le curé lisant son bréviaire et méditant dans cette partie naturelle et ombragée du jardin.

Le carré des petits fruits où poussent des framboisiers palissés et en ligne parallèlement à la voûte fleurie. 

Cette voûte est fleurie de rosiers et clématites à ses extrémités, au centre de la voûte, des pommiers et poiriers palissés.

Contre le mur de la rue :

Une palissade rustique en châtaignier soutient les fruitiers et les vignes conduits en arcures. Diverses variétés de vignes sont palissées en bas du potager.

Le jardin potager déroule ses multiples planches de légumes, méconnus et savoureux

Mairie de Chédigny
5 place de la Mairie
37310 Chédigny

Plan d'accès

  02 47 92 51 43   NOUS ÉCRIRE   COMMUNICATION

Lundi - jeudi : 14h à 18h30
Mardi : 9h à 12h30 et 14h à 17h30
Vendredi 14h à 17h
Mercredi : fermé

mentions légales

NOUS SUIVRE