COOKIES : En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.       

Une vigilance culturelle.

   La résidence artistique s'est installée à Chédigny avec le Covid. Depuis plus de 40 ans, un courant culturel irrigue le village, que ce soient les différents festivals, les spectacles programmés par le comité des fêtes ou par Nacel, que ce soient les banquets associatifs ou citoyens qui rassemblent périodiquement la population, que ce soient les mariages qui rythment la vie du village de génération en génération, la salle des fêtes a toujours été au cœur des réjouissances et des élans créatifs de notre village, à tel point qu'en 2011 la municipalité l'a transformée et équipée comme une véritable salle de spectacle. Mais en 2020, notre salle Meunier-Tulasne restait portes closes. Fermée pour cause d'épidémie, à peine recevait-elle une fois par mois la réunion distanciée du conseil municipal, inerte comme un cœur qui aurait cessé de battre.
   À l'issue du festival baroque 2020 que nous avons maintenu avec succès quoique amputé d'une journée, masqué et handicapé par une jauge réduite, l'ensemble tourangeau Into the Winds nous a demandé s'il pouvait revenir à Chédigny, occuper la salle pendant une semaine, sans public, pour travailler leur répertoire. Ils nous avaient conquis pendant le festival, nous les avons accueillis avec joie. Pendant une semaine, portes et fenêtres ouvertes pour une meilleure ventilation, la salle des fêtes, la place de la mairie, ont résonné des accents de leur musique pour le plus grand plaisir des habitants et le vendredi à midi, les élèves de matenelle ont eu droit à un concert improvisé dans la cour de leur école, toutes précautions sanitaires prises pour l'occasion. Puis une troupe de théâtre, la compagnie des Petits désordres, nous a également sollicités. Ils donnent leur spectacle de sortie de résidence pour des professionnels, programmateurs de spectacles. Enfin l'ensemble Jacques Moderne effectua une résidence de création dans la semaine précédant le prochain festival baroque de Chédigny. Cet ensemble de 15 choristes et instrumentistes, dirigé par Joël Suhubiette a offert la primeur de son programme le 12 septembre 2021, aux spectateurs du festival.

             « Le spectacle continue », avec cette pratique de la résidence artistique, Chédigny s'inscrit modestement dans l'élan volontaire pour le maintien de la vie culturelle, vigilant dans cette période difficile, un petit centre de vaccination.

INTO THE WINDS en résidence à Chédigny

Les 1et 2 avril, l'ensemble INTO THE WINDS est venu en résidence à Chedigny.

Ils ont joué quelques morceaux et présenté leurs instruments aux enfanst de l'école maternelle de Chédigny.

Merci pour leur présence et leur animation dans l'école !

Leur site c'est :  www.intothewinds.com

LES PETITS DÉSORDRES EN RÉSIDENCE A CHÉDIGNY

A l’occasion de la reprise de leur spectacle « Sous l’écorce », la compagnie de théâtre Les Petits Désordres est venue en résidence à la salle Meusnier-Tulasne du 8 au 10 mars. L’espace scénique qu’offre la salle de Chédigny, leur a permis de retravailler la scénographie de leur spectacle avec la danseuse Cécilia Ribault.

INTO THE WINDS en résidence à Chédigny

Into the Wind est venu à nouveau cet hiver en résidence d'artiste pour la création de leur nouveau concert. L'ensemble musical a proposé son concert de sortie de résidence le 17 avril à Chédigny.
« Le spectacle continue », avec cette pratique de la résidence artistique, Chédigny s'inscrit modestement dans l'élan volontaire pour le maintien de la vie culturelle.

Mairie de Chédigny
5 place de la Mairie
37310 Chédigny

Plan d'accès

  02 47 92 51 43   NOUS ÉCRIRE   COMMUNICATION

Lundi - jeudi : 14h à 18h30
Mardi : 9h à 12h30 et 14h à 17h30
Vendredi 14h à 17h
Mercredi : fermé

mentions légales

NOUS SUIVRE